Conversion en futaie irrégulière

La majorité de nos forêts ne possèdent pas une physionomie naturelle. L’Homme a géré les forêts selon ses besoins entrainant une modification importante voire, dans certains cas, une dégradation de l’architecture forestière. En effet, une forêt âgée à dynamique naturelle est décrite en tant que futaie irrégulière.

futaie

exemple de futaie

Les arbres y ont un âge et une taille différente. Au contraire, dans les forêts gérées par l’Homme, d’autres types d’architectures sont présents, la futaie régulière, le taillis sous futaie et le taillis pur.

taillis sous futaieexemple de taillis sous futaie

Afin d’améliorer l’architecture de nos forêts, en vue de leur donner un aspect plus naturel favorable à la biodiversité, il est important d’engager des actions en faveur d’une conversion en futaie irrégulière. Celle-ci favorise la biodiversité car elle permet l’expression d’arbres d’espèces et d’âges différents en franc pied qui pourront grossir rapidement et permettre le support d’une faune et d’une flore associée. Elle permet aussi la mise en place d’une structure de végétation variée, fondamentale pour beaucoup d’espèces.

Dans ce but, différentes actions existent et peuvent se combiner, notamment :

  • opérer un balivage du taillis afin d’en sélectionner les plus belles tiges qui seront conservées.
  • créer des trouées (20-30 ares) afin de favoriser la régénération naturelle d’arbres.
error: Contenu protégé